IaaS PaaS SaaS : quel modèle de cloud choisir ?

iaas paas saas

Il existe trois types de services de cloud computing : IaaS, PaaS et SaaS. Qu’est ce qui les différencient ? Lequel est le mieux adapté à votre entreprise ?

Le mode IaaS

Le mode IaaS ou « Infrastructure as a Service » est la couche de cloud computing la moins avancée. Les fournisseurs de cloud en mode IaaS mettent à disposition de leurs clients tout l’infrastructure informatique, les serveurs, les adresses IP, les pare-feu… Ils s’assurent également du bon fonctionnement des disques durs et de l’alimentation en électricité des serveurs. Néanmoins, avec le mode IaaS, vous êtes responsable de la mise à jour des applications, des données, et du système d’exploitation. Par exemple, vous ne perdez pas de temps à chercher quel type de serveur acheter, à l’installer dans les locaux de votre entreprise et à en assurer la maintenance, c’est l’hébergeur qui s’en charge. C’est donc un gain de temps considérable.

Le mode PaaS

Dans le mode PaaS ou « Plateform as a Service », le prestataire vous fourni en plus le système d’exploitation. Toutefois, dans ce mode de cloud computing, vous êtes toujours maître des applications. Etant donné que le système d’exploitation est déjà installé, vous n’avez plus qu’à installer et développer les applications et logiciels de votre choix. Le client accède facilement à son service cloud PaaS, par un simple navigateur Internet.

Le mode SaaS

Le SaaS ou « Software as a Service » est un mode de cloud computing qui, comme son nom l’indique, vous permet d’avoir accès à des logiciels/applications par Internet. Plutôt que d’acheter un logiciel, vous le louez. Ainsi, vous n’avez plus besoin d’acheter un logiciel, de l’installer, de le configurer et de vous soucier de son bon fonctionnement. Vous payez simplement un abonnement (dépendant de plusieurs variables) et vous avez accès à l’ensemble de l’application. Vos utilisateurs se connectent simplement depuis leur navigateur web, et vous bénéficiez du stockage de données en ligne. Le logiciel est disponible depuis un simple navigateur Internet, de ce fait, il vous suffit d’avoir une connexion pour l’utiliser. Vous pouvez donc y accéder depuis n’importe où, et sur n’importe quel support (desktop, smartphone, tablette…). Ce mode de cloud computing est très répandu, puisque le client se décharge de toute intervention. Pas besoin non plus d’être un expert en informatique, tout est prêt à être utilisé et clé en main : il n’y pas de frais d’installation ou de maintenance, les mises à jour sont déployées automatiquement, et il n’y a plus besoin d’investissement humain (recourir aux services d’un expert informatique, une embauche…).

IaaS PaaS SaaS : comment choisir ?

Choisir parmi l’IaaS, le PaaS ou le SaaS va dépendre de plusieurs variables. Tout d’abord, ce que vous souhaitez faire : utiliser un logiciel clé en main ou bien développer le votre ? Réalisez également une étude de coûts, mais pensez bien à prendre un compte le facteur humain : plus vous choisirez une couche de cloud « reculée », plus vous aurez besoin d’experts en informatiques, et plus ils passeront de temps à travailler sur les applications. Enfin, tenez aussi compte du degré de dépendance vis à vis du prestataire que vous ne voulez pas dépasser.

Dans tous les cas, nous ne saurons trop vous conseiller de bien vérifier la fiabilité du fournisseur de solution cloud : un prestataire à taille humaine peut assurément vous fournir des services sur-mesure, de haute qualité, issus d’une expertise pointue et avec un support et une assistance entièrement maîtrisés. Si vous rechercher ce type de fournisseur, ou si vous avez un projet de cloud computing, n’hésitez pas à nous contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *